Rechercher
  • Mehdi MIALI

JULIE : RHIZAM'S STORY #1

Les RHIZAM’S Story démarrent avec un texte de Julie que nous avons eu le plaisir d’accompagner en coaching de projet professionnel.

Elle nous livre sa vision du coaching et de ses effets :

Le coaching c’est sportif !

Le coach n’est pas là pour transpirer à votre place.


Il prépare vos séances de gymnastique cérébrale, vous tend la bouteille d’eau pour réhydrater vos pensées en cours d’effort et la serviette éponge à la fin de l’exercice.


Ouf… sortir d’une séance de coaching professionnel n’est pas sans conséquence : on se sent effectivement comme un sprinter qui a tout donné pour atteindre la ligne d’arrivée.

Et chaque entraiment redouble d’intensité, on peaufine la finesse du souvenir, l'intensité de la valeur et on se sent plus léger. Pas de poids ni d’haltères mais des lièvres à soulever, des réponses à assumer.


6 mois de questionnements, de diagrammes, de planning, de bribes de réponses, ça vous muscle l’esprit.

Et finalement cette ultime question : à quoi me suis-je préparée avec tant de rigueur et de sincérité ? Qu’est-ce que j’ai à gagner dans cette histoire ? Quel est mon objectif, Monsieur le coach ? Je sais aujourd’hui que cette question fil d'Arianne du coaching n'était pas la question essentielle à ma démarche. Je ne suis pas venue remplir un objectif… en fait… je suis venue comprendre qu’il n’est pas essentiel de s’en fixer. Être compétitif avec soi-même à petite dose, laisser place à ce qui m’anime profondément. Et c’est là que le coach ralentit. Il vous passe le relais. Vous trottinez tranquillement jusqu’à stopper votre course, vous soufflez et surtout, surtout vous vous étirez. Étape incontournable qui vous permettra de refaire le match à tête reposée.

« De temps en temps, il faut se reposer de ne rien faire ». Jean Cocteau


Julie Rodriguez, coachée convaincue


#coaching #projet #ssd #témoignage #julie #racines #rhizam #stampingcoaching





83 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout