Rechercher
  • Mehdi MIALI

La découverte du coaching

Dernière mise à jour : janv. 16

Ma première rencontre avec le coaching date de 2007, à ce moment je ne connaissais pas la pratique, c’est une amie qui m’en a parlé suite à son expérience d’accompagnement lors d’une prise de poste. Elle en était ravie et m'a confirmé l'apport pour elle dans sa réussite professionnelle.

J’ai trouvé le principe intéressant, puis je ne me suis pas senti concerné et j’ai mis le sujet de côté.


Puis en 2012, mon employeur nous a accompagné dans l’évolution de notre organisation avec l’aide d’un coach, s’il n’était pas dédié à un bénéficiaire il s’occupait de l’équipe managériale du site.

J’ai trouvé le principe intéressant, puis je ne me suis pas senti concerné et j’ai mis le sujet de côté.


Pourquoi me faire coacher ? Je n’en ai pas besoin, je m’en sors très bien seul, pas besoin d’un coach pour améliorer mes performances professionnelles. Et puis comment mesurer l’efficacité de ce coaching, j’ai besoin de chiffrer, jauger, mesurer, expertiser. A ce propos je me sens proche de l'extrait suivant :


« La culture française promeut ce qui est rationnel et chiffré. La médecine, mais pas la naturopathie. Les formations, mais uniquement qualifiantes » Yéza LUCAS


Il m’a fallu un évènement fort pour revenir vers le coaching, fin 2018 nous avons annoncé la fermeture du site industriel sur lequel j’exerçais et au printemps 2019 j’ai pris contact avec une Coache, son discours et ses méthodes m’ont permis de me projeter dans le futur et d’envisager l’après.

Et l’après a été d’intégrer en 2019 la Haute Ecole de Coaching, je venais chercher des techniques, des processus, mais pas encore un métier. L’addition des heures de formation, les accompagnements que j’ai menés durant cette période, et l’accompagnement dont j’ai bénéficié ont fini par me convaincre.


« Quand je serai grand je serais coach ! »


Les mois qui ont suivi m’ont permis d’affiner le cadre dans lequel je voulais vous proposer mes accompagnements et d’être aujourd’hui structuré pour vous aider lors de vos transitions professionnelles (nouvel emploi, changement de poste, nouvelle approche du poste actuel).


Ce travail m’a permis de définir les 3 raisons pour lesquelles un coaching peut vous être bénéfique :

  • parce que le coaching permet d’atteindre des objectifs précis

  • parce que le coaching permet de mieux se connaitre

  • parce que le coaching par sa méthode peut s’adapter à de nombreuses situations


Si le coaching professionnel couvre de nombreux objectifs, certains reviennent avec une plus grande régularité :

  • développer sa posture de manager et mieux gérer son équipe

  • trouver un meilleur équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle

  • optimiser la gestion du temps en redéfinissant vos objectifs

  • réussir une transition professionnelle

Voilà comment j’ai découvert le coaching, le corollaire est que cela m’a permis de découvrir aussi des coach.e.s qui m’ont aidé, inspiré, coaché, formé, supervisé et qui forment une communauté hétérogène et complémentaire ou chacun.e peut trouver la personne compétente et adaptée à sa problématique.


71 vues0 commentaire